Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FILMS - Page 2

  • SAINT-MALO : quatrième rendez-vous CLAP

    http://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-malo-35400/saint-malo-rendez-vous-clap-la-planete-des-singes-4555969

     

    Saint-Malo. Rendez-vous Clap ! : La planète des singes

    • « La planète des singes », en version restaurée et originale.
      « La planète des singes », en version restaurée et originale. | DR

    Nadine PARIS.

    Le 4e rendez-vous Clap ! (du Cinéma, des livres, des adaptations, du plaisir !) s’intéressera, dimanche 16 octobre, à Saint-Malo, à l’adaptation au cinéma du roman de Pierre Boule, La planète des singes.

    Égaré dans l’espace-temps, un engin spatial américain s’écrase en 3978 sur une planète inconnue. Les astronautes Taylor, Landon et Dodge découvrent que les hommes primitifs de cette planète mystérieuse sont placés sous le joug de singes très évolués.

    Version restaurée

    Le 4e rendez-vous Clap ! (du Cinéma, des livres, des adaptations, du plaisir !), en partenariat avec la médiathèque, s’intéressera, dimanche 16 octobre, à l’adaptation au cinéma du roman de Pierre Boule, La planète des singes, en version restaurée et originale sous-titrée de Franklin J. Schaffner, avec Charlton Heston.

    La projection sera suivie d’une discussion autour cette adaptation. Elle sera animée par l’équipe du cinéma et de la médiathèque.

    Dimanche 16 octobre, à 14 h 30. Tarif unique : 5 € (tickets d’abonnement acceptés).

  • LA SYMPHONIE DES HEROS (1967)

    (Première publication le 14 avril 2016)

     

     

     

    TITRE ORIGINAL " COUNTERPOINT "

    UNE VISION DIFFERENTE DE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE ORCHESTREE AVEC EMOTION PAR CHARLTON HESTON

     

    Charlton Heston, Maximilien Schell et Leslie Nielsen se retrouvent dans "LA SYMPHONIE DES HEROS", drame passionnant alliant la splendeur de la musique classique et la brutalité de la deuxième guerre mondiale. 

     

    En 1944, un célèbre orchestre symphonique part en tournée dans toute l'Europe. Au milieu d'un spectacle, les soldats d'Hitler attaquent la ville, capturant les musiciens et leur directeur Lionel Evans (Charlton Heston).

     

    Emprisonné dans le château, le groupe échappe à l'exécution grâce au général Schiller (Maximilien Schell) passionné de musique, qui leur ordonne alors de préparer un récital pour ses camarades nazis. Mais Evans redoute ce qui arrivera une fois le concert terminé. (synopsis figurant sur la jaquette du DVD)

     

     

     

     

    CE QUE J'EN PENSE

     

    J'adore ce film. Comment résister au talent de Charlton Heston ? Il pouvait presque tout interpréter, sa carrière l'a prouvé. Pourtant, la première fois que j'ai vu ce film, il y a quelques années, j'étais loin de l'imaginer dans le rôle d'un chef d'orchestre classique. On y croit !

     

    Pour tenir ce rôle, c'est le chef d'orchestre Leo Damiani qui l'a coaché. A croire que Charlton Heston avait tous les dons. Il est réellement entré dans la peau de son personnage, peut-être a t'il été musicien dans une autre vie. 

     

    Dans ce film, il incarne un Chef, quelque peu imbu de sa personne, autoritaire. Il pense que la Convention de Genève les protège et que les Allemands vont les laisser poursuivre leur tournée. 

     

    Maximilien Schell, dans le rôle du général Schiller, est odieux et manipulateur à souhait, mais il est mélomane !!! Voilà encore un grand acteur...

     

    Ces deux personnalités s'affrontent dans ce film, sorte de jeu du chat et de la souris. Qui au final l'emportera ? 

     

    Pour moi, qui suis passionnée de musique classique, j'ai eu des moments de plaisir auditif, et d'émotion intense.  

     

    Petite curiosité dans le film. Le véhicule qui transporte les musiciens est composé de l'avant d'un vieux bus parisien auquel est greffé une partie d'un bus à deux étages anglais (c'est ce que je pense sans certitude).

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967)

     

     

     

    Je ne sais pas si cet épisode de la deuxième guerre mondiale qui se déroule en Belgique a réellement existé, cela est possible, mais je n'y ai pas cru une seconde. Peut-être y a t'il eu d'autres faits similaires dont Alan Sillitoe s'est inspiré pour écrire son livre "Le Général" d'où le scenario du film est tiré. 

     

    Ma petite interrogation personnelle : " Pourquoi un tel brushing sur la tête de Chuck ? " est-ce à dire que les musiciens ont forcément les cheveux "gonflés" d'où l'expression "avoir la grosse tête".

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    Leslie Nielsen

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967) (1)

     

     

  • THE HAWAIIANS (1970)

    Capture.JPG

    SYNOPSIS (Wikipédia)

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Ma%C3%AEtre_des_%C3%AEles

     

     

    Dans les îles hawaïennes au 19ème siècle. Un aventurier (Whip Hoxworth) descendant d'une riche famille américaine de planteurs hérite de terres après la mort de son père ; il va découvrir de l'eau et développer la culture de l'ananas.

    Avant de devenir le plus gros planteur d'Hawaï, Whip faisait du commerce avec des Chinois. Sa femme (Purity), descendante d'une famille noble de Hawaï, lui donne un fils qu'ils nommeront Noël puis les quitte. Whip élève son fils aidé par un couple de Chinois qui ont cinq enfants.

    Whip voudrait que l'île soit sous le protectorat des États-Unis, il fomente alors une révolte.

    Noël rentre à la maison et travaille avec son père. Il fait la connaissance de Mei Li, fille de la famille chinoise qui a aidé son père. Les jeunes tombent amoureux l'un de l'autre !

    CASTING

    Charlton Heston (VF : René Arrieu) : Whipple 'Whip' Hoxworth

    Tina Chen : Nyuk Tsin

    Geraldine Chaplin : Purity Hoxworth

    Mako : Mun KiJohn

    Phillip Law (VF : Pierre Fromont) : Noel Hoxworth

    Alec McCowen (VF : René Bériard) : Micah Hale

    Chris Robinson : Dr. Whipple Jr.

    Naomi Stevens (VF : Hélène Tossy) : Reine Liliuokalani

    Keye Luke : Foo Sen

    James Hong : Ti Chong

    James Gregory : Dr. Whipple Sr.

     

    MON AVIS

    Petite particularité...Je ne donnerai pas mon avis ni sur le film ni sur les dialogues. En effet, ce film est actuellement

    introuvable en version française ou en version sous-titrée. Je ne possède qu'un DVD en version originale, et pour

    quelqu'un qui n'est pas anglophone comme moi, difficile d'émettre un avis, une critique si je n'ai pas le dialogue,

    élément essentiel pour toute compréhension.

    Je préfère un film en version originale, mais avec de bons sous-titrages, même si les sous-titres ne sont que la

    traduction tronquée de ce qui se dit sur l'écran ; cela peut se justifier si nous voulons suivre le film confortablement.

    Il est vraiment regrettable que ce film ne soit pas commercialisé en version française et, de plus, il n'est jamais diffusé
     
    sur les chaînes de télévision.
     
    Pourtant, des chaînes cinéma comme TCM - PARAMOUNT CHANNEL - ACTION - CINE+ CLASSIC, pourraient le
     
    diffuser....
     
    Si quelqu'un de chez eux pouvait lire ces lignes et accéder à ma demande (et je suis certaine que je ne suis pas la
     
    seule à le vouloir) ce serait une bonne idée.
     
    La seule impression que j'ai ressentie c'est que Charlton Heston ne m'a pas convaincue dans ce rôle d'esclavagiste.

    J'ai regardé le film, un peu comme une enfant qui regarde un livre d'images, ne comprenant pas ce qui se dit, bien

    que j'ai compris le sens du film...

    Curieusement, j'avais l'impression parfois,  d'être dans "LES 55 JOURS DE PEKIN" avec le personnage de Lewis, et

    aussi dans "KHARTOUM", avec Gordon (dans la deuxième partie des HAWAIIANS) je n'arrivais pas à voir réellement

    Chuck dans cet homme plutôt odieux, surtout dans la première partie du film.

     Chuck, n'était pas dans son personnage, je n'y croyais pas.  quelque chose

    de l'humanité de Charlton restait dans son interprétation...entre Lewis et Gordon.